Il est tout à fait possible de rencontrer certaines allergies à des fruits et légumes. Cela peut concerner le groupe des fruits et graines avec du latex. En effet, on appelle cette réaction croisée le syndrome fruits-latex.

Certaines personnes qui sont allergiques au latex rencontrent une haute sensibilité au niveau de ces aliments et il faut donc se montrer très vigilent avec des fruits que vous allez consommer frais car il peut y avoir des traces de latex.

L’allergie au latex-fruit

Au cours de la dernière décennie, l’allergie au latex a été reconnue comme un problème médical très important. De nombreuses études ont porté sur les réactions croisées allergiques entre les aéroallergènes et les aliments. Dans ce contexte, il existe maintenant des preuves évidentes de l’existence d’une association clinique significative entre les allergies au latex et aux fruits. Par conséquent, un syndrome latex-fruit a été établi.

allergie-fruit-latexPlusieurs études ont démontré que de 20 % à 60 % des patients allergiques au latex présentent des réactions à une grande variété d’aliments, principalement des fruits. Bien que les aliments en cause varient d’une étude à l’autre, la banane, l’avocat, la châtaigne et le kiwi sont les plus fréquemment concernés. Les manifestations cliniques de ces réactions peuvent varier du syndrome d’allergie orale aux réactions anaphylactiques sévères, qui ne sont pas rares, ce qui souligne la pertinence clinique de ce syndrome.

Le diagnostic d’hypersensibilité alimentaire associée à l’allergie au latex est fondé sur les antécédents cliniques d’effets indésirables immédiats, ce qui suggère une sensibilité à médiation IgE. Le test piqûre par piqûre avec les aliments frais impliqués dans les réactions montre une concordance de 80% avec le diagnostic clinique, et donc il semble être le meilleur test de diagnostic disponible de nos jours afin de confirmer la suspicion d’allergie au latex-fruit.

Une fois le diagnostic posé, une alimentation exempte des fruits incriminés est obligatoire. Récemment, certains des allergènes courants responsables des réactions croisées entre le latex et les fruits les plus fréquemment impliqués dans le syndrome ont été identifiés. Les chitinases de classe I, dont le domaine ressemble à celui de l’hévéine N-terminale, qui réagissent avec l’hévéine, un allergène majeur du latex, semblent être les panallergènes responsables du syndrome latex-fruit.

Exemples de fruits du groupe latex avec risque d’allergie

  • Le kiwi,
  • le melon,
  • la mangue,
  • la pêche,
  • l’avocat,
  • les fruits de la passion,
  • la figue,

sont des fruits qui présentent le plus de risque d’allergie en raison de la présence de latex. Il faudra donc vous montrer vigilent pour ces aliments. Nous vous avons préparé quelques explications sur les symptômes afin de vous aider à identifier ce type d’allergie.

Symptômes de l’allergie aux fruits du groupe latex

Si vous rencontrez une allergie aux fruits contenant du latex, vous verrez rapidement certains symptômes. Cela peut se traduire par une forme d’urticaire, de l’eczéma ou des problèmes respiratoires comme l’asthme et la rhinite. Mais il arrive que certaines personnes aient des troubles gastriques comme des nausées, de la diarrhée ou même des vomissements.

Dans certains cas très rares, vous pouvez avoir un choc anaphylactique mais cela n’est pas le symptôme principal pour une allergie. Il ne faut donc pas s’inquiéter.

Comment diagnostiquer ce type d’allergie ?

Si vous rencontrez un ou plusieurs symptômes pouvant montrer une certaine allergie aux fruits du groupe latex, il faudra réagir au plus vite pour savoir si cela est bien lié. Vous pouvez contacter votre médecin et prendre rendez-vous avec un allergologue pour qu’il effectue un dépistage cutané ou un test sanguin.

Vous pouvez par exemple avec un prick-test qui est un dépôt de quelques gouttes d’extraits allergéniques sur votre avant-bras. Vous aurez ensuite un prélèvement de votre épiderme pour savoir si vous êtes allergique ou non à certaines substances.

Le patch-test va mettre en contact un pansement avec votre peau pour voir si certains allergènes provoquent des réactions. Cela peut durer de 24 à 72 heures.

Enfin, le test sanguin va aider à identifier les anticorps responsables de vos réactions, c’est-à-dire les immunoglobulines E.

Comment gérer l’allergie aux fruits latex ?

Le traitement de l’allergie au latex est l’évitement pour éviter une crise d’allergie. Il existe la possibilité d’une immunothérapie, c’est-à-dire d’une vaccination avec des protéines de latex pour favoriser la désensibilisation.

Une fois l’allergie au latex diagnostiquée, la base du traitement est l’évitement total de tout produit en latex. Cela peut être très difficile, en raison du grand nombre de produits autour de nous qui contiennent du latex.

Les réactions allergiques au latex sont traitées comme toute autre réaction allergique, avec des médicaments appropriés pour réduire les symptômes de la réaction. Les réactions bénignes disparaissent habituellement avec les antihistaminiques, les corticoïdes et/ou les inhalateurs bronchodilatateurs, mais les réactions graves nécessitent l’administration d’adrénaline, rapidement après le début de la réaction. Les patients doivent disposer d’adrénaline auto-injectable pour pouvoir l’administrer si nécessaire.

Au cours des dernières années, un vaccin sublingual a été développé pour traiter l’allergie au latex. Bien qu’il ait été prouvé qu’il réduisait la sensibilité clinique des patients, des effets indésirables ont été détectés, ce qui signifie que pour le moment son utilisation n’a pas été généralisée.